Very Fast Transient Overvoltage

Bibliographic study

Description

Au cours de ces manœuvres, que l’on appelle communément manœuvres capacitives, les mesures ont montré la présence de surtensions, les VFTO (Very Fast Transient Overvoltage), apparaissant au tout début de chaque arc électrique. Cette surtension de quelques µs, qui se propage dans l’ensemble du poste électrique, a un rôle important dans l’apparition des défauts à la terre. Elle peut également causer des amorçages diélectriques ailleurs dans le poste. Cela a ainsi mené à l’étude de la tenue diélectrique du SF6 et des isolants solides en présence de VFTO au cours des années 1980 et la comparaison a été faite avec d’autres contraintes électriques, notamment le choc de foudre.

Ces études ont conclu que les VFTO ne présentaient pas de risque pour une isolation saine d’un poste électrique, allant jusqu’à 550kV à l’époque, car la tenue diélectrique était meilleure en VFTO qu’en choc de foudre : or c’est le choc de foudre qui dimensionne les postes électriques. De plus, un design approprié des sectionneurs permettait de s’affranchir des contournements à la cuve sans avoir à limiter les VFTO. Il n’était donc pas nécessaire de s’inquiéter outre mesure de ces surtensions pour les postes GIS.

Read more information